Université de Strasbourg : grand vainqueur de l’appel à projets « écoles universitaires de recherche »

Quatre projets strasbourgeois ont été retenus par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et le Commissariat général aux investissements. Parmi ces quatre projets, deux en chimie et nanomatériaux témoignent d’une recherche scientifique de haut niveau dans le domaine de la chimie, dont nous pouvons être fiers.

Quatre projets de l’Université de Strasbourg viennent de décrocher la labellisation « Ecole universitaire de recherche » / « Graduate schools à la française » à l’appel à projets du programme d’investissement d’avenir PIA3, lancé par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) et le commissariat général à l’investissement (CGI). A ceci s’ajoute un projet en partenariat avec l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Les projets ont été passés au crible d’un jury international, comme cela avait été le cas pour l’Idex. C’est un nouveau grand et beau succès pour la communauté universitaire strasbourgeoise, auquel sont associés naturellement les partenaires scientifiques du CNRS et et de l’Inserm, et un pas en avant significatif pour renforcer l’excellence entre formation et recherche.

Les projets retenus concernent la chimie des systèmes complexes, les nanomatériaux et nanosciences quantiques, la biologie moléculaire et cellulaire intégrative, l’approche pluridisciplinaire de la douleur et de ses traitements, la démographie et les sciences de la population.

Le saviez-vous ?

La Graduate School autour de la chimie des systèmes complexes est la seule a avoir été retenue en chimie en France. Elle permettra d’attirer au plus haut niveau international les meilleurs étudiants du monde entier.

Au total, ce sont 25,7 millions dont ces équipes vont bénéficier pour mettre en place ces « graduate schools ». Ce sont des écoles d’un genre nouveau en France qui visent à former un continuum entre master-doctorat-débouchés sur la base d’une recherche au meilleur niveau international.

Pour en savoir plus

Nos actualités