De nouvelles méthodes de catalyse pour améliorer la production en masse de médicaments

Le Professeur Amir Hoveyda est l’un des meilleurs spécialistes de la catalyse au niveau mondial, et l’un des 12 chercheurs lauréats de la 3e vague de l’appel à projets « Make our planet great again » (MOPGA) lancé par le président de la République française Emmanuel Macron. Il mène ses recherches à l’Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaires (Université de Strasbourg-CNRS) et étudie les systèmes multi-catalytiques pour des synthèses chimiques plus économes en énergie.

La catalyse permet de réduire l’empreinte énergétique d’un très grand nombre de molécules industrielles nécessaires à la fabrication de médicaments et de matériaux de la vie courante. Les travaux du Prof Amir Hoveyda sont focalisés sur le développement de nouvelles méthodes de catalyse, dédiées à la production de molécules organiques à haute valeur ajoutée pour la médecine. Il s’agit principalement de composés anticancéreux, antitumoraux et contre l’hépatite C, qui partagent des structures communes. L’enjeu est de produire en masse tout en limitant drastiquement les rejets, jusqu’à atteindre une efficacité qui soulage l’environnement.

 

Le saviez-vous ?

Les activités de recherche du Professeur Amir Hoveyda sont à la fois très fondamentales mais aussi très appliquées : elles s’étendent du domaine de l’énergie jusqu’au domaine pharmaceutique. Avec le Professeur Schrock (Prix Nobel de chimie en 2005), ils ont créé la start-up XiMo, AG, avec un siège à Zurich et une production près de Budapest, dans le but de développer les catalyseurs conçus par les Professeurs Hoveyda et Schrock dans diverses applications industrielles.

h

Prof Amir Hoveyda (Université de Strasbourg - Boston College)

La recherche en bref