Paolo Samorì remporte le prix Surfaces et interfaces de la Royal Society of Chemistry

La Royal Society of Chemistry a décerné le prix Surfaces et interfaces à Paolo Samorì, directeur de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires. Ce prix prestigieux récompense sa contribution majeure dans le domaine des surfaces et interfaces nanostructurées, où il a mis en œuvre des approches supramoléculaires afin de réaliser des dispositifs destinés à l’électronique de demain.

Professeur de classe exceptionnelle à l’Université de Strasbourg, Paolo Samorì est également directeur de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires (ISIS), une unité mixte de recherche du CNRS et de l’Université de Strasbourg où il dirige le laboratoire de Nanochimie. Ses recherches portent sur la chimie des matériaux bidimensionnels, les systèmes supramoléculaires intelligents ainsi que les matériaux et les (nano)dispositifs de haute performance.

L’objectif : développer un « internet des fonctions » pour des applications en énergie (production et stockage), en optoélectronique soit l’ensemble des techniques et dispositifs qui lient l’optique et l’électronique, sans oublier la création de capteurs biomédicaux intelligents. Le tout, afin de contribuer à l’amélioration du bien-être des citoyens.

Élu membre junior de l’Institut universitaire de France (IUF) en 2010, de la Royal Society of Chemistry (FRSC) en 2012, de l’Academia Europaea et de l’Académie européenne des sciences en 2014, membre honoraire de l’Université de Nova Gorica (Slovénie, 2017) et de l’Université Jiao Tong de Shanghai (Chine) en 2018, Paolo Samorì a publié plus de 280 articles dans des revues scientifiques de premier plan et atteint plus de 10 000 citations.

Depuis 2001, le chercheur a encadré plus de 110 jeunes collaborateurs (une trentaine de doctorants et une quarantaine de post-doctorants) de plus de 25 pays. Parmi eux, 19 occupent un poste de professeur ou de chercheur dans de grandes universités ou centres de recherche dans 9 pays différents (Chine, Suède, Royaume-Uni, Italie…)

Paolo Samorì a reçu de nombreux prix prestigieux dont la médaille d’argent du CNRS en 2012, le prix franco-espagnol « Miguel Catalán – Paul Sabatier » de la Société espagnole de chimie ainsi que le prix franco-allemand « Georg Wittig – Victor Grignard » de la Société allemande de chimie en 2017. Le prix Surfaces et interfaces vient pour sa part récompenser 15 années de recherches dont le cœur d’activité est fondé sur les surfaces et interfaces. Un prix fondamental pour Paolo Samorì.

Le Prix Surfaces et interfaces décerné par la Royal Society of Chemistry (Société royale de chimie)

Il récompense chaque année un chercheur pour ses travaux innovants concernant le comportement de systèmes chimiques sur des surfaces ou interfaces. Le lauréat obtient un prix et une médaille ainsi qu’un certificat. Il effectue également une tournée de conférences au Royaume-Uni. En 2017, le prix avait été remporté par Xiao Cheng Zeng, University de Nebraska-Lincoln.

Forte de 54 000 membres, la Royal Society of Chemistry est une organisation à but non lucratif avec un héritage vieux de plus de 175 ans. Partenaire d’industries et d’académies, la société promeut le talent, les informations et les idées qui conduisent aux grandes avancées de la science.

http://www.rsc.org/ScienceAndTechnology/Awards/SurfacesInterfacesAward/2018-Winner.asp

Nos actualités