L’Ecole Universitaire de Recherche en chimie a ouvert ses portes en septembre 2018

Savez-vous que l’Université de Strasbourg est la seule en France à créer une école internationale en Recherche & Innovation qui détecte et forme vos futurs leaders en chimie !
Cette « Graduate School » à la française accueille actuellement sa première promotion internationale, un recrutement de très haut niveau.
L’Ecole Universitaire de Recherche en Chimie (EUR Chimie des Systèmes Complexes) va préparer une nouvelle génération de chercheurs aux changements profonds que la Chimie va rencontrer dans les prochaines années et répondre aux défis industriels et environnementaux à venir.

Et si demain, des intelligences artificielles en chimie pouvaient atteindre leur cible en toute autonomie et s’autoprogrammer à la manière d’un logiciel ? Une valeur ajoutée considérable pour l’industrie pour développer de nouveaux médicaments et matériaux. Cette école pionnière en France s’ouvre au cœur de l’université n°1 en Europe pour son impact sur l’innovation industrielle et reconnue parmi les 20 meilleures mondiales en chimie.

Après avoir été sélectionnés à l’international, des promotions de 20 étudiants suivront une formation pluridisciplinaire en anglais,  et seront exposés aux derniers développements de la R&D industrielle par des « cartes blanches »  données aux entreprises. Plus d’une année est dédiée spécifiquement à de l’expérimentation dans plusieurs laboratoires pour renforcer leur autonomie, avant de préparer leurs sujets de thèse.

Votre prospective stratégique à Strasbourg

Quel pan de recherche amènera de profondes avancées technologiques pour rester innovants ? Véritable Chimie du XXIe siècle, la Chimie des Systèmes complexes met en œuvre les concepts de chimie moléculaire et supramoléculaire en utilisant les propriétés d’auto-organisation et d’auto-assemblage de la matière. Aujourd’hui, des molécules sont capables de trouver leur propre cible de manière intelligente, de répondre à des stimulus spécifiques ; demain, ces « intelligences artificielles en chimie » atteindront leur cible en toute autonomie et pourront s’autoprogrammer à la manière d’un logiciel.

Une valeur ajoutée considérable pour l’industrie avec une ouverture sur de nouveaux matériaux et médicaments. Nombreux secteurs d’activités d’entreprises seront impactés.

Les leaders de la recherche de demain

Au cœur d’une des meilleures universités dans ce domaine en Europe et sur un programme pédagogique de Jean-Marie Lehn[1], cette Ecole va préparer une nouvelle génération de chercheurs aux changements profonds que la Chimie va rencontrer.

A l’issue d’un processus de recrutement international, seuls les 20 meilleurs étudiants intègreront ce Master-PHD chaque année pour développer des connaissances non pas dans une seule spécialité comme dans un Master classique, mais à la frontière des disciplines : des fondamentaux de la chimie moléculaire, supramoléculaire, de la synthèse à la théorie du contrôle, avec de la physique analytique et théorique, couvrant ainsi tous les domaines sur la même durée.

Grâce au niveau élevé, les étudiants feront tous les programmes de deuxième année de Master dès la première et uniquement en anglais. Pour renforcer leur autonomie, ils poursuivront par une année d’expérimentation dans plusieurs laboratoires, développant ainsi une veille scientifique sur les sujets de recherche des équipes des Nobel Jean-Marie Lehn et Jean-Pierre Sauvage, et de chercheurs reconnus comme Wais Hosseini, Jean-François Lutz, Nicolas Giuseppone, Luisa de Cola…

[1] Prix Nobel de Chimie en 1987

Des étudiants sensibilisés à vos problématiques industrielles

Pendant dix ans, la Graduate School sera financée majoritairement par l’Université qui propose de joindre des partenaires industriels au projet pour nourrir un débat constant entre attentes industrielles et exigence scientifique. Véritables parties prenantes du projet pédagogique, les partenaires industriels seront aussi des intervenants pour les élèves lors de cours dédiés tout au long du cursus : présentation de la société, d’un département, des sujets de recherche à fort potentiel, ….

Les étudiants seront ainsi exposés aux derniers développements de la R&D industrielle dans cet ‘assessment center’ et interagiront avec vos équipes, en Europe comme dans leur pays d’origine, tout en étant sensibilisés à la culture et aux pratiques professionnelles européennes.

Cultivez votre réseau d’alumni

Pour attirer d’aussi prometteurs talents, capables d’explorer la frontière des sciences de l’information et de la chimie, une bourse d’étude sera garantie tout au long des cinq ans comme dans les meilleures universités anglo-saxonnes.
Seuls les plus brillants étudiants bénéficieront d’une bourse au nom d’un mécène qui développera ainsi son réseau d’alumni et son réseau international, tout en jouissant d’une forte communication internationale. L’Université s’engageant à être le principal financeur du projet.

Vous souhaitez devenir partenaire de l’école

Vous souhaitez devenir partenaire de l’EUR CSC (Ecole Universitaire de Recherche en Chimie des Systèmes Complexes)?

Contactez Stéphanie Wittersheim, Manager de l’EUR CSC et Responsable du Mécénat : wittersheim@icfrc.fr

Plus d’informations : www.grad-csc.unistra.fr
Pour toute question sur la graduate school CSC : grad-csc@unistra.fr

Nos actualités