Covid-19 : un nouveau comité de scientifiques pour conseiller le gouvernement sur les traitements et les tests contre le coronavirus

12 chercheurs et médecins dont Sylviane Muller, chercheuse en immunologie et chimie thérapeutique à Strasbourg.

 

Après la mise en place d’un conseil scientifique, pour aider à la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le gouvernement créé le Comité analyse recherche et expertise (Care), afin de progresser sur les diagnostics et les traitements de ce coronavirus.

Composé de 12 chercheurs et médecins – 5 femmes et 7 hommes – ce comité de recherche est présidé par Françoise Barré-Sinoussi, virologiste à l’Institut Pasteur, Prix Nobel de médecine 2008, reconnue pour son travail sur le virus du sida.

Elle sera accompagnée notamment de Sylviane Muller, chercheuse en immunologie et chimie thérapeutique sur le campus universitaire de Strasbourg. Spécialiste des maladies auto-immunes, elle est connue pour être à l’origine d’un traitement prometteur actuellement en étude clinique contre le lupus. La piste d’un traitement du Covid-19 à base de chloroquine ou de l’un de ses dérivés est en effet de plus en plus évoquée, ces composés étant déjà utilisés pour le traitement de plusieurs maladies auto-immunes de type lupus.

Plusieurs spécialistes de la technologie médicale et anthropologue ont également été nommés dans ce comité. Celui-ci aura une capacité à se prononcer sous 48 heures sur certaines questions, en délivrant des recommandations et rendra ses travaux aux ministres de la Santé et de la Recherche. Il sera aussi chargé de gérer l’après-crise, là où le conseil scientifique gère la crise.

« C’est grâce à la science et à la médecine que nous vaincrons le virus. Je réunis aujourd’hui nos meilleurs chercheurs pour progresser sur les diagnostics et les traitements. Notre effort de recherche est totalement mobilisé dans la lutte contre le Covid-19 », a annoncé Emmanuel Macron dans un tweet.

La composition du Care :

Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine 2008, Jean-Philippe Spano (cancérologue), Yazdan Yazdanpanah (infectiologue-épidémiologiste), Franck Molina (chercheur au CNRS), Dominique Valeyre (professeur de pneumologie), Bertrand Thirion (chercheur à l’Inria), Sylviane Muller (Immunologiste, Campus universitaire de Strasbourg), Laetitia Atlani-Duault (chercheuse à l’IRD et anthropologue), Marie-Paule Kieny (chercheuse à l’Inserm, infectiologue), Muriel Vayssier (Directrice du département Santé animale de l’Inra), Marc Lecuit (professeur d’infectiologie) et Christophe Junot (chef du département médicaments et technologies pour la santé du CEA).

Nos actualités