Nouveaux indices pour remonter à l’origine de la vie sur Terre

Dans la continuité de leurs recherches sur l’origine de la vie, Joseph Moran et son équipe (Laboratoire de catalyse chimique) ont cette fois-ci réussi à créer un réseau dynamique de réactions chimiques, proche de ce que l’on peut retrouver aujourd’hui dans la biochimie du vivant. Cette découverte vient de leur valoir une publication dans la prestigieuse revue Nature.

À partir de seulement deux petites biomolécules, dissoutes dans une eau riche en fer, un ensemble de biomolécules est formé en seulement quelques heures, sans aucune activité enzymatique. Ces récents résultats apportent aux chercheurs de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires de nouveaux indices dans la compréhension de l’évolution d’une chimie prébiotique vers la vie sur une terre primitive.

Pour en savoir plus

 

Références

Kamila B. Muchowska, Sreejith J. Varma, Joseph Moran
Synthesis and breakdown of universal metabolic precursors promoted by iron
NatureMai 2019
DOI: 10.1038/s41586-019-1151-1

h
Nos actualités