Les avancées scientifiques en santé

icone ADN vert

Quelques exemples d’avancées scientifiques concrètes des équipes de recherche de Strasbourg :

Un médicament porté en phase III pour guérir du lupus, une maladie auto-immune qui touche plus de 5 millions de personnes.

Prof. Sylviane Muller
Professeur émérite à l’Institut de Science et d'Ingénierie Supramoléculaires (ISIS)

Lauréate de la médaille de l’innovation du CNRS. Co-fondatrice de l’entreprise Immupharma (cotée à la bourse de Londres et de Bruxelles).

Une nouvelle technologie, créée par l’entreprise européenne Xeltis, utilise les recherches de Jean-Marie Lehn dans la fabrication d’implants cardiovasculaires constitués de polymères qui s’adaptent en même temps que l’enfant pour éviter de multiples opérations risquées. Les résultats des essais cliniques sur 18 enfants sont très prometteurs.

Prof. Jean-Marie Lehn
Professeur émérite à l’Institut de Science et d'Ingénierie Supramoléculaires (ISIS)

Prix Nobel de chimie 1987. Fondateur de l’ISIS. 30 brevets déposés et 4 start-up créés (Normoxys, In Cell Art, AC Immune, ALSATECH).

Des nanoparticules fluorescentes ultra-brillantes à base de polymères pour la détection simple et rapide d’acides nucléiques (marqueurs tumoraux à l’intérieur des cellules) dans le but d’améliorer le diagnostic précoce du cancer.

Dr. Andrey Klymchenko
Directeur de recherche CNRS au sein du Laboratoire de Bioimagerie et Pathologies

Lauréat de deux ERC dont un ERC proof of concept pour développer des sondes fluorescentes pour les acides nucléiques.

Des nanoparticules dendritiques et magnétiques au service du diagnostic précoce et de la thérapie ciblée. Quand la nanomédecine révolutionne le traitement des tumeurs cancéreuses !

Dr. Delphine Felder
Chargée de recherche CNRS au sein de l’Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (IPCMS)

7 brevets déposés
Co-fondatrice de l’entreprise SUPERBRANCHE

Des molécules ciblant le couple BDNF-TrkB, vers un traitement de la maladie d’Huntington, maladie neurodégénérative qui ne dispose d’aucune solution thérapeutique et pour laquelle seuls les traitements pour diminuer les symptômes sont à disposition.

Dr. Didier Rognan
Directeur de recherche CNRS au sein du Laboratoire d'Innovation Thérapeutique

Responsable du pilier Chéminformatique de la Chimiothèque Nationale ChemBioFrance, dédiée à la découverte de molécules bioactives
5 brevets déposés
Co-fondateur de la société BIODOL Therapeutics

Les domaines de recherche