Les avancées scientifiques dans le domaine des matériaux

icone réseau vert

Quelques exemples d’avancées scientifiques concrètes des équipes de recherche de Strasbourg :

Des nanomachines dont les mouvements sont finement contrôlés par la lumière. Ces dispositifs photomécaniques préfigurent les matériaux intelligents de demain, dans la lignée des recherches de Jean-Pierre Sauvage (prix Nobel de chimie 2016).

Prof Nicolas Giuseppone
Professeur à l’Institut Charles Sadron (ICS)

Lauréat d’une bourse ERC. 7 brevets déposés dont un commun avec le groupe industriel Firmenich SA.

Des molécules capables de former des fibres en consommant des nutriments : un matériau artificiel similaire à la matière vivante, capable de remplir des fonctions biologiques complexes telles que la division cellulaire.

Prof. Thomas Hermans
Professeur au sein du laboratoire Systèmes complexes hors équilibre

Élu l’un des 21 meilleurs scientifiques du monde de moins de 40 ans par le forum économique mondial (2019).
Co-fondateur de la start-up Qfluidics.

Des polymères synthétiques contenant des messages codés, une étiquette moléculaire permettant l’authentification et la traçabilité de nombreux matériaux et produits.

Dr. Jean-François Lutz
Directeur de recherche CNRS à l’Institut Charles Sadron (ICS)

Médaille d’argent du CNRS pour son rôle de pionnier en
chimie macromoléculaire de précision. 10 brevets déposés.

Des transistors électroluminescents nouvelles générations
pour fabriquer des écrans avec une résolution 3 000 fois meilleure que les écrans «Retina» les plus puissants.

Des membranes à base de graphène et de matériaux associés pour une purification efficace de l’eau  via l’élimination de polluants toxiques tels que des ions, des particules, des micro-organismes.

Prof. Paolo Samori
Directeur de l’Institut de Science et d'Ingénierie Supramoléculaires (ISIS)

Lauréat de 4 bourses ERC dont 2 ERC proof of concept pour développer un prototype d’écran novateur et des membranes purificatrices d’eau.

Les domaines de recherche