Deux laboratoires strasbourgeois lauréats du prestigieux financement ERC proof of concept

Objectif de ce financement européen : transformer des recherches innovantes en preuve de concept. L’appel à projet 2020 a récompensé deux projets strasbourgeois en chimie pour leur potentiel d’innovation : des matériaux pour purifier l’eau et des nanoparticules pour révéler des marqueurs cancéreux.

Le conseil Européen de la Recherche (ERC) offre des financements prestigieux aux meilleurs projets issus de laboratoires de recherche européens. La bourse ERC Proof of Concept permet aux lauréats ERC de valoriser le potentiel d’innovation d’une découverte prometteuse. Ce financement permet de couvrir les frais de transformation des résultats de recherche en une proposition commerciale solide. Paolo Samorì, directeur du Laboratoire de nanochimie de l’Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaires (ISIS, Strasbourg) et Andrey Klymchenko, directeur de recherche au Laboratoire de Bioimagerie et Pathologies (LBP, Illkirch ) sont les nouveaux lauréats de cet appel à projet hautement sélectif.

De l’eau pure pour tous

Trois ans après avoir reçu une bourse ERC Proof of Concept pour le développement d’un écran novateur, Paolo Samorì récidive en remportant l’appel à projet 2020.

Ce projet, intitulé GRAPHEME, développera des membranes à base de graphène et de matériaux associés pour purifier efficacement l’eau en éliminant des contaminants nocifs (suspectés ou connus) pour la santé humaine. Ces membranes nouvelle génération ciblent des polluants très divers : les produits chimiques industriels, les additifs alimentaires, les métaux, les produits pharmaceutiques, les hormones naturelles et synthétiques, les agents pathogènes, etc.

Pour Paolo Samorì, cette technologie répond à la demande industrielle en tous points « la haute performance d’élimination des contaminants dépasse les solutions alternatives actuelles. De plus, le coût de production, d’exploitation et de maintenance de ces membranes est relativement bas. Cette solution technique est écologique et soutenable à long terme : les matériaux et la conception de ces membranes permettent une longue durée de vie, elles sont faciles à réutiliser et à régénérer. »

Les besoins en eau pure à moindre coût sont immenses pour les populations n’ayant pas accès à l’eau potable, mais c’est également un enjeu majeur pour les industries émettrices de polluants et soumises à l’exigence des normes sanitaires. A l’issue du projet GRAPHEME, le laboratoire vise un partenariat industriel pour finaliser le développement et l’industrialisation des membranes, et ainsi mettre rapidement sur le marché ce matériaux novateur.

h

Des nanoparticules pour révéler des marqueurs cancéreux

Andrey Klymchenko a obtenu une bourse ERC Proof of Concept AmpliFISH intitulé : « Sondes ultrabrillantes pour l’hybridation in situ en fluorescence amplifiée pour le diagnostic de cancer ».

Les cellules tumorales produisent des acides nucléiques (ARN et ADN) caractéristiques, ces marqueurs moléculaires permettent de diagnostiquer l’apparition d’un cancer mais sont aujourd’hui difficiles à détecter. Le projet AmpliFISH vise à développer des nanoparticules fluorescentes ultra-brillantes qui se couplent à ces séquences ARN ou ADN spécifiques des cellules cancéreuses pour les visualiser à l’intérieur des cellules. Une technique extrêmement sensible puisqu’elle permettrait de repérer au microscope une molécule unique, à l’échelle d’une cellule.

La technologie développée sera appliquée pour une détection simple et rapide des marqueurs tumoraux dans le but d’améliorer le diagnostic précoce du cancer à partir de tous petits échantillons.

Ce projet est d’ores et déjà conçu en vue d’un transfert de technologie. Le laboratoire d’Andrey Klymchenko a déposé plusieurs brevets en lien avec ces outils de détection ultra-sensibles. Sur la base des futurs résultats du projet AmpliFISH, le laboratoire a pour ambition de créer une startup ou d’octroyer des licences à des sociétés biotechnologiques pour commercialiser cette nouvelle technologie de diagnostic.

 

Consultez la liste des lauréats

h
Nos actualités